Noah denkt™ - Pour un raisonnement equilibré
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
About Noah denkt™       │Über Noah denkt™       │SUCCESS STORIES          │  Legal Notice       │ Disclaimer / Impressum    
Comment réagir aux attaques terroristes en France ?
Juxtaposition des arguments en faveur et contre une intervention des forces de terre en Syrie, rédigée le 16 de
novembre, publiée le 17 de novembre 2015
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les attaques terroristes à Paris du 14 de novembre qui ont été revendiquées par Daech en
Syrie ont causé un
débat vivant sur la réaction adéquate à la menace terroriste qui pose « l’État Islamique ». Entre les experts il y
a ceux qui favorisent une offensive militaire contre les bases de Daech et il y d’autre qui rejettent cette option
argumentant que telle réponse renforcerait la cohésion et la relevance de « l’État Islamique » entre les adeptes
de l’intégrisme. Pour évaluer mieux laquelle de ces positions est la plus adéquate, Noah denkt™ s’est appliqué
à juxtaposer le panorama argumentatif des deux camps. Voici le résultat de cette analyse :

  • En faveur de la guerre : « Détruire les havres de paix de Daech »
Raisonnement
Arguments en faveur de cette position
Arguments contre cette
position
Les attaques de Paris ont été
préparées en Syrie. C’est là-
bas où les terroristes se sont
entrainés et c’est là-bas où
se trouve le centre de
commandement. Pour éviter
d’autre attaque de telle
envergure il est
indispensable de détruire les
quelques havres de paix dont
bénéfice Daech en Syrie.   
Les moyens de renseignement n’ont pas été suffisants
pour éviter les attaques du 14 de novembre. Il est alors
redoutable si les services d’intelligence vont être à
même de prévenir des futurs actes terroristes.
Les services d’intelligence
peuvent toujours améliorer la
qualité de leurs  
renseignements. L’exemple
des services Israéliens
montre que le travail de
sureté peut être plus efficace.
L’invasion militaire des EEUU en Afghanistan a
effectivement décapité et presque anéanti Al-Qaeda. Au
plus moins, on peut dire que cette intervention massive
a été un succès en évitant d’autres attaques terroristes
de l’échelle du 11 de septembre sur le sol des EEUU.
Si les opérations militaires
des EEUU en Afghanistan ont
vraiment apporté à la détruite
d’Al-Qaeda ce n’était qu’
après une dizaine d’années
que ce but a été atteint.  
Le gouvernement a le devoir de protéger ses citoyens.
Par conséquent la timidité n’est pas une option politique
à ce moment-là. Le deuil national exige une réponse
satisfaisante
Le sang-froid exige alors une
tranquillité sereine
maintenant même s’il y a une
pression forte de l’opinion
publique qui exige une
satisfaction considérable
pour la douleur subie.
Pendant que la situation politique des sunnites en Iraq
n’est pas réglée, il est impossible de détruire Daech.

Les sunnites se sentent marginalisés par les shiites au
pouvoir à Bagdad. C’est pourquoi ils sont inclinés à
supporter les terroristes de Daech.
Ce qui est plutôt nécessaire
à ce moment-là c’est de
minimiser la crispation
sociale dont souffrent surtout
les minorités dans les
banlieues. C’est pourquoi il
faut trouver des emplois
surtout pour les jeunes
musulmans en chômage.
Raisonnement
Arguments en faveur de cette
position
Arguments contre cette position
Les attaques de Paris ne mettent pas
nécessairement en évidence la
puissance et la portée de Daech mais
ils démontrent plutôt sa faiblesse.
Ces actions ne se dirigent pas en
premier lieu au public français mais
surtout à ses propres supporteurs. En
essayant de se mettre en scène
comme la force plus importante du
Djihad, Daech veut signaler autant à
ses adeptes potentielles qu’à ses
rivales islamistes qu’il ne faut pas
chercher ailleurs pour rencontrer l’
épicentre du mouvement islamistes.
En tout cas, l’Ouest ne devrait pas
oublier que Daech a expérimenté
récemment une série de reversés
médiatiques et militaires qui ont en
effet diminué son allure entre les
djihadistes.

Alors, si la France el la communauté
internationale se décideront à
augmenter leur présence militaire en
Syrie, ils vont effectivement tomber
dans le piège que Daech a voulu
poser pour renforcer ses propres
rangs.
Le conflit avec l’intégrisme et le
terrorisme islamique est au fond un
conflit idéologique qui ne peut pas être
gagné par des  opérations militaires.

Une extension des activités militaires
en Syrie du part de la France et ses
alliés permettra sans doute à Daech
de présenter le monde d’Islam
comme la victime d’une agression
structurelle du part de l’Ouest. Et cela
va inciter encore plus de jeunes
musulmans à s’associer à la lutte
djihadiste.
La susceptibilité d’un part des jeunes
gens musulmans ou non musulmans
pour les idées du terrorisme
islamique est en grande mesure la
conséquence des défis qui posent la
réalité du capitalisme ultramoderne. L’
avance de la technologie et de l’
automatisation mène à l’atomisation
de la société et la suppression d’un
grand nombre de postes de travail.
Cet amalgame crée le désespoir
surtout entre les jeunes en chômage
continué. Et c’est pour cela que
beaucoup d’entre eux cherchent
ailleurs pour sortir de la misère. Il
sera quand même difficile de
renverser cette tendance dans les
années qui viennent. Même la réforme
du secteur éducatif n’apportera pas un
changement majeur des perspectives
professionnelles pour les jeunes peu
qualifiés.  Alors, la bataille idéologique
avec l’intégrisme ne peut pas être
gagnée sans faire recul au moyen
militaire.
  S’il est vrai que  l’attention médiatique
s’est un peu éloigné du Daech
récemment c’est à cause de la
stratégie militaire qui a été employé
par les alliés et les Russes en Syrie.
Alors, les frappes militaires ne sont
pas contreproductives et l’extension
de ces activités est en effet justifiée.
  • Contre une extension du domaine de lutte : « Ne tomber pas dans le piège de Daech »
Conclusion : Les deux positions ont sans doute leurs mérites. La réponse adéquate au défi des attaques de
Paris doit alors être une synthèse des deux positions établies ci-dessus. Et  cette synthèse devrait avoir les
caractéristiques suivantes :

S’il est en effet correct que les attaques terroristes de Paris démontrent plutôt la faiblesse de Daech, c’est aussi
grace aux activités militaires qui ont été entablies contre Daech. Il est alors bien justifié d’augmenter la pression
militaire sur « le califat ». Il ne peut pas être nié quand même qu’une telle augmentation des activités militaires du
part de la France en Syrie pourrait agrandir l’allure de Daech dans les cercles des djihadistes potentiels. Pour
éviter alors que la France tombera en Syrie dans n’importe quel piège moral ou stratégique il est indispensable
que toute extension des activités militaires en Syrie soit encadrée d’un accord et d’une contribution
internationale. En effet, il nous semble vital que c’est la communauté internationale incluant entre autres la
Russie, l’Allemagne, l’Iran et l’Arabie Saoudite et pas
la France solitaire qui conduit cette offensive militaire contre
Daech. Car, ainsi il sera tout-à-fait clair pour tout le monde qu’il n’y a pas là-dedans quelque chose de démesuré
mais plutôt une volonté générale de l’humanité d’éradiquer la barbarie.  

Mais il y a deux autres initiatives stratégiques qui sont également importantes pour vaincre le terrorisme en Syrie
et Iraq : a) Il est indispensable de trouver un nouveau accord de coexistence politique entre les sunnites et les
shiites surtout en Iraq. (Il peut même être nécessaire d'envisager en ce contexte une division de l’Iraq) ; et b) Il
est aussi essentiel d’améliorer les perspectives professionnelles des jeunes dans le monde du capitalisme
moderne. Pour cela une réforme de l’éducation vocationnelle est également indispensable. Évidemment, Noah
denkt™ est bien conscient qu’il est peu probable que l’un ou  l’autre se réalisera. Néanmoins, c’est cela ce qui
devrait être fait. Et il nous s’impose de le proposer.
© Landei Selbstverlag, owned by Wilhelm ("Wil") Leonards, Gerolstein, Germany. All rights reserved.

Reminder: Noah denkt™ is a project of Wilhelm ("Wil") Leonards and his Landei Selbstverlag (WL & his LSV). Consequently, all
rights to the texts that have been published under the Noah denkt
brand name are reserved by WL & his LSV.

The commentary and the reasoning that was provided on this page is for informational and/or educational purposes only and it is not
intended to provide tax, legal or investment advice. It should therefore not be construed as an offer to sell, a solicitation of an offer to
buy, or a recommendation for any security or any issuer by WL & his LSV or its Noah denkt™ Project. In fact, WL & his LSV
encourage the user to understand that he alone is responsible for determining whether any investment, security or strategy is
appropriate or suitable for him. And to leave no doubt as to what this means we urge our user to also note our extended
Legal
Notice.
__________________________________________________________________________________________
Keywords:

international ground troops in Syria, boots on the ground in Syria, la lutte contre
Daech, une réponse aux attaques terroristes de Paris, le monde après les
attaques terroristes en France, une stratégie contre Daech
Note :  On sait qu'on n'a pas peu maltraité la langue de Racine y de Balzac ici. Et c'est pourquoi, Noah denkt™ et son créateur
demandent pardon à toute la communauté francophone. Si on s'est jeté quand même dans cette aventure linguistique c'est pour
exprimer à ce moment douloureux notre solidarité avec nos amis en France.