Noah denkt™ - The Power of Balanced Reasoning
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
About Noah denkt™       │Über Noah denkt™       │SUCCESS STORIES          │  Legal Notice       │ Disclaimer / Impressum    
Emmanuel Macron nous a pleinement convaincu !
Réflexions sur le débat présidentiel Macron-Le Pen, rédigées et publiées, le 4 de mai, 2017
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce n’est pas facile de discuter avec un opposant qui est toute-à-fait submergé dans une vue idéologique.
Certainement vous avez tous et toutes un tas d’expériences avec des Témoins de Jéhovah,  des Marxistes ou  
es quelques autres groupes qui se consacre au lavage des cerveaux. Et certainement vous avez senti cette
frustration qui se génère à cause d’un désaccord permanent même sur les plus simples faits de la réalité. Sans
doute ces espèces de conversation sont très énervantes. Mais ces disputes sont maintes fois plus accablantes
si l’opposant n’est pas seulement irréaliste, mais encore assez méchant et déshonnête. Et c’était cela le cas
hier dans le seul débat télévisé du second tour des élections présidentielles en France.entre Mme Le Pen
(Front National) et M. Macron (Le Mouvement "En Marche")

Le mélange d’incompétence et de pudeur lesquelles Mme Le Pen a mis en évidence pendant presque trois
heures d’échanges étaient stupéfiantes. Non seulement s’est-elle  perdue dans ses dossiers ;  non seulement
a-t-elle étalé des fantaisies économiques et budgétaires qui ne sont pas dignes d’un débat de second tour ;
mais surtout n’a-t-elle pas été à même de renoncer à cette attitude d’insolence cynique qui s’est converti
depuis longtemps à sa marque déposée.

Étant alors confronté avec un interlocuteur qui ne cesse de grimacer et d’être sans-gêne, M. Macron s’en est
tenu d’une manière excellente. Sa domination des sujets était impressionnante ; sa dénonce de l’extrémisme
infantile de Mme Le Pen était claire et sans ambiguïté ; et il n’a guère perdu son contenance. Et c’était peut-
être ce dernier élément qui a agacé Mme Le Pen le plus. En effet elle n’a pas pu éviter toute-à-fait exposer son
détresse. Avec chaque intervention de sa part ses cheveux se sont dérangés un peu plus ; et le rouge
précaire de ses oreilles a trahi une pression forte qui a laissé des soucis considérables sur sa vraie résilience
mentale. Oui, on ne peut pas le nier qu’il y avait un moment dans ce débat quand nous nous sommes
demandé si Mme Le Pen va bientôt allumer une cigarette ou commander un cognac pour améliorer son état
tendu d’esprit. …

Mais laissons les tribulations de Mme Le Pen pour le moment et revenons sur M. Macron. Car, au fait c’était
quand même
un peu surprenant de voir sa prestation convaincante hier. N’oublions pas sa performance assez
floue lors du premier débat du premier tour. N’est-il pas vrai qu’il démontrait alors un certain manque de gravité
et d’expérience ? Oui, - mais, grâce à Dieu, cette – disons-le – légère « vide » dans sa candidature s’est
dispersé à peu près totalement dans la confrontation avec Mme Le Pen.

Bien sûr, il y a là toujours ce doute sur sa capacité de mettre en œuvre ses propos de réforme économique
sans avoir l’appui d’un parti établi à l’Assemblée. Néanmoins, il n’y peut pas avoir la moindre incertitude autant
sur la nécessité des réformes défendues par M. Macron que sur la supériorité de sa candidature en face de
celle de Mme Le  Pen.

Hélas, on est bien conscient que la perception d’un débat présidentiel dépend au fur et à mesure des
préférences  individuelles de chaque téléspectateur. Mieux dit, chaque téléspectateur va être plus que disposé
de voir confirmer dans ses débats tout cela qu’il a déjà su en avant.

Nous avons expérimenté ce phénomène déjà il y a quatre ans après le débat Sarkozy-Hollande. Pendant que
Noah denkt™  était alors convaincu que M. Sarkozy avait facilement gagné ce tête-à-tête, le journal « El País »
de l’Espagne n’avait  aucune hésitation de prononcer M. Hollande le vainqueur de cet entretien.

Malheureusement, nous savons tous entretemps comment cette affaire-là s’est terminée. Néanmoins, comme
Mme Le Pen vient de démontrer hier, le manque de jugement réaliste n’est pas un obstacle pour atteindre le
second tour des élections présidentielles.  Il est donc une question ouverte si l’incompétence peut en effet
éviter le grand succès final. Peut-être pas cette fois-ci, mais plus tard tout paraît malheureusement possible,
n’est-ce pas
M. Trump?
Note :  On sait qu'on n'a pas peu maltraité la langue de Racine y de Balzac ici. Et c'est pourquoi, Noah denkt™ et son créateur
demandent pardon à toute la communauté francophone. Si on s'est jeté quand même dans cette aventure ce n'est que pour avoir
une chance de pratiquer votre langue merveilleuse.
© Landei Selbstverlag, propriété de Wilhelm ("Wil") Leonards, Gerolstein, Allemagne, 2007

Avertissement: Noah denkt™ est un projet du Wilhelm ("Wil") Leonards et sa maison d''éditions Landei Selbstverlag (WL & sa LSV).
Par conséquence, tous les droits de ces textes publiées sous la marque de Noah denkt
appartiennent à WL & sa LSV.

Les commentaires et les analyses qui ont été offertes dans ce site ne sert qu' un but éducatif et informatif. Ainsi aucune opinion qui
a été exprimée ici ne peut être construit comme une recommandation pour acheter ou vendre un titre financier. Et WL & sa LSV tant
que son projet de Noah denkt™  rappellent au lecteur que ce n'est que le lecteur, lui-même, qui détient la responsabilité d'évaluer
si un effet  financier ou une stratégie d'investissement répond à ces nécessités personnelles. Pour rendre claire ce que cela signifie
en détail nous prions le lecteur de prendre connaissance de
notre déclaration juridique amplifiée. (en anglais).
__________________________________________________________________________________________
Keywords:

Le débat  entre M. Macron et Mme Le Pen, idéologie contre réalisme,  comment discuter
avec un extrémiste, l'impertinence de Mme Le Pen, la contenance de M. Macron dans les
débats, comment discuter avec un populiste, comment maintenir la calme en face de la
incompétence